Category

Coach en Positivité

Harcèlement scolaire: to kill or to be killed.

By | blog, Coach en Positivité | No Comments

Aujourd’hui un article un peu spécial,

Ou finalement pas tant que cela, car cela se rapproche beaucoup du développement personnel en un certain point. 

Aujourd’hui je vais vous parler de harcèlement scolaire. 

Suite à la lecture du chapitre « Why nerds are unpopular » que je vous recommande fortement de lire en entier, du livre « Hackers and painters » de Paul Graham, j’ai eu envie d’écrire cet article. 

Surtout pour aider / faire changer les mentalités, des écoliers / étudiants. Mais aussi faire réagir les parents, les adultes qui tous ensemble pouvons faire bouger les choses ! 

Personnellement au collège et lycée (voir même fac) je ne me considérais pas comme populaire. 

Suite à mes stories disant que je me suis fait harcelée : au collège et au lycée notamment (a l’époque je pensais que c’était normal et je n’appelais pas cela harcèlement), beaucoup m’ont dit « mais tu étais populaire comment tu pouvais être harcelée »

Eh bien, je vais vous l’expliquer dans cet article. 

Premièrement le harcèlement que j’ai vécu ne se voyait pas, mais pesait, c’était plus un harcèlement « long terme » qui du coup est plus dur à vivre et de pire en pire. 

Je pense que mes amies ou autres élèves ne se rendaient absolument pas compte de ce qu’ils faisaient. Comme moi je ne me rendais pas compte que « j’harcelais » aussi à mon tour. « Kill or to be killed »

C’est très compliqué d’expliquer ce que j’ai vécu étant donné que c’est sur la longueur, 

Mais voici certains exemples plus « MARQUANT »:

  • un jour ayant mes règles à 13 ans, j’ai eu une tâche sur mon pantalon blanc, ma soi-disant « meilleure amie » à la place de m’avertir et que je me change, le dit à tout le collège, toute la journée. Imaginez comment j’ai pu me sentir, lorsque voyant tout le monde rire au bout d’un certain temps, j’ai découvert pourquoi. 

 

  •  ma plus grande phobie était de manger seule à la Cantine, oui quand on est jeune être seule = looser. Un jour toutes mes amies se sont assises avec moi à table, puis ont comptées jusqu’à trois et sont parties, me laissant seule et humiliée. Résultat = je n’ai pas mangé. Et très souvent, mes amies avaient décidé de ne pas manger avec moi, de m’exclure, je n’avais personne. Résultat = je me cachais dans le collège et je n’allais pas manger. 

 

  • L’harcèlement n’est pas que dans les amis, collègues, mais aussi vient des personnes ne nous connaissant pas (gros effet de groupe). J’adorais jouer au Baby foot au lycée avec une amie, on était plutôt forte, on battait pas mal de mecs MAIS on était les seules filles. Je vous laisse deviner que cela ne passait pas, résultalt: beaucoup de personnes nous jugeaient et critiquaient en inventant plein de rumeurs sur nous.

 

  •  autre fact pour vous montrer que non, ce n’était pas rien : la personne m’ayant « harcelée » a l’internat, s’est excusée et a fondue en larme quand elle a enfin pris conscience de ce qu’elle m’a fait vivre pendant 6 mois. (Je n’en pouvais plus, j’ai craqué et demandé d’aller lui parler en PRIVÉ, et je vous conseille de le faire si vous avez des problèmes ! L’effet de groupe peut empêcher ce genre de situation, pour ma part prendre la personne seule et lui raconter tout ce que je ressentais m’a sauvée)

Imaginez aller au collège / lycée avec la constante pression qu’il puisse arriver quelque chose, d’être mal à l’aise, humilié, persécutés, d’aller à reculons à l’école, d’être insultée car « je travaillais mes cours, révisais et lisais, je me cultivais, mais c’était mal vu, surtout au collège ». 

Mais je n’ai jamais pensé à du harcèlement car on ne le décrit jamais comme cela. 

 

Parlons du livre : 

« Ne pas être populaire à l’école est être activement persécuté »

Pourquoi ?

Les adolescents sont encore à moitié des enfants, et une partie des enfants sont instinctivement cruels. Quelques-uns torture certaines personnes comme ils enlèveraient des pattes à une araignée. Avant de développer une conscience, torturer est amusant. 

Une autre raison est que les ados en torturent d’autres pour se sentir mieux. 

Mais la plus grande raison est : 

Le mécanisme de la popularité 

La popularité n’est pas à propos de l’attractivité individuelle mais à propos des alliances / des groupes.
Pour être plus populaire vous devez sans cesse faire des choses qui vous rapproche d’autres personnes populaires et rien ne rapproche plus qu’un ennemi commun.
Comme les politiciens, vous allez créer un ennemi qui n’en est pas vraiment un.
En persécutant quelqu’un de plus faible qu’eux, un groupe d’ados va créer des liens entre eux.
Attaquer des plus faibles, vont les rendre plus fort.
Et c’est pour cela que la plupart des harcèlements sont fait en groupe. (Tous les exemples que je vous ai donné plus haut étaient fait par des groupes, d’où mon exemple de les prendre à part pour discuter !)

Si un jour vous êtes harcelée, dites-vous qu’il n’y a rien de PERSONNEL ! Le groupe doit choisir quelqu’un de plus faible, malheureusement c’est vous, mais ils sont comme à la chasse, ils ne vous détestent pas, ils ont juste besoin de quelque chose à chasser. (D’ailleurs, j’ai toujours demandé à mes harceleur(ses) qu’est ce que ce j’avais fait, pourquoi moi ? Je n’ai jamais eu de réponses à ces questions). 

Le seul moyen de s’en sortir (hormis le fait d’en parler à des ADULTES, chose que j’ai fait, mais mon père pensait  et disait que c’était peut-être moi le problème !!! Autant vous dire que je le pensais aussi pour le coup) (un peu trop dur d’écrire cet article sans chialer, à ce jour je ne sais pas si j’aurais le courage de le publier, mais si je peux aider..)

Je disais donc, un des moyens de s’en sortir est de venir plus fort qu’eux, de les envoyer chier, de répondre ! Plus facile à dire qu’à faire, mais ne vous laissez pas marcher sur les pieds, cela vous rendra plus fort. Et pour les plus timides, ignorer, détachez-vous de tout cela. Mais surtout, conseil que j’aurais aimé avoir : arrêtez de traîner avec ces personnes, ouvrez les yeux, s’ils sont comme cela avec vous, ce n’est pas normal, ce ne sont pas vos amis. 

Il existe plusieurs « scales » de popularité.
Les « nerds aka geek » ne seront jamais persécutés par les populaires mais par la « scale » qui sera juste au-dessus. C’est une cible facile.
La « scale » juste au dessus sera alors persécuté par celle au dessus et ainsi de suite.
Le plus populaire est obligé donc de persécuter à son tour car l’ambiance scolaire veut « kill or to be killed »
Et c’est ainsi que l’on devient harceleur sans s’en rendre compte. (eh oui, on suit la bande, car si on n’harcèle pas nous même cela montre qu’on est faible et donc on va se faire harceler encore plus! Aujourd’hui je suis très déçue de moi-même de ne pas m’en être rendu compte à l’époque, même si le petit harcèlement n’était rien du tout comparé à ce que j’ai subi, je l’ai quand même fait, sans m’en rendre compte).
Et j’ai l’impression que si on ne change pas les mentalités, rien ne vas changer !
Exemple : une ado populaire aiment bien un mec « geek » mais elle a peur d’être vu avec lui car les autres filles vont se foutre de sa gueule. Elle sera alors vue comme non populaire. C’est un cercle vicieux !
Situation sucks. Et personne dans les établissements ou ailleurs ne fait rien.  

Paul dit quelque chose de très vrai, que je ne réalisais pas du tout :

« I thought something must be wrong with me. I didn’t realize that the reason we  didn’t fit in was that in some ways we were a step ahead, we already thinking about the kind of things that matter in the real world instead of spending all our time playing an exacting but mostly pointless game like the others »

Le plus gros problème : LE SYSTÈME SCOLAIRE

Paul dit dans ce livre que le harcèlement vient du fait que les écoles n’ont pas une vraie raison de garder tous ses enfants à un seul endroit, un certain nombre d’heures tous les jours.

La corrélation entre l’ennui et leur cruauté n’est que la conséquence du système scolaire. Les enfants s’ennuient et s’occupe comme ils peuvent, en créant une hiérarchie sans raison, sans but, sans objectif. Ils se créent une raison.
Le réel problème est donc qu’il n’y a aucun sens pour les élèves de venir à l’école.

Pour ce que je pense de l’éducation, je vous invite à lire cet article : TRANSFORMER L’ECOLE EN 12 PRINCIPES

 

Dernier message à tous les élèves, étudiants ou parents qui me suivent :

  • L’école n’est pas la vraie vie !
  • L’école est bizarre, artificielle, fausse.
  • C’est temporaire donc projetez-vous plus tard 🙂 , voyez au dela !
  • Il est difficile de trouver des personnes Successful qui n’ont pas été un jour harcelées.
  • ENSEMBLE nous pouvons changer les choses!

 

 

 
[show_ltk_widget_version_two rows= »3″ cols= »3″ show_frame= »true » user_id= »259347″ padding= »4″ app_id= »62474600″ profileid= »7b8289b6-d8e1-11e6-9fed-0242ac110002″]

 

 

REBIRTH

By | Beauté, blog, Coach en Positivité | No Comments

Aujourd’hui je vais vous parler d’un projet auquel j’ai pris part et qui me tient à coeur!

L’idée était de créer un spa nouvelle génération, un spa où l’on se détend autrement, un spa où l’on se détend vraiment, un spa où l’on détend le corps, mais aussi l’esprit !

Elmer a créé un spa éphémère pendant trois jours mais dans le but d’en ouvrir un peu partout dans le monde plus tard, donc gardez bien ce nom en tête !

 

Mon expérience spa Elmer :

On rentre dans le spa six senses, d’ores et déjà on se sent bien, l’ambiance est très reposante. J’aperçois les 4 cocons sur lesquels nous avons travaillé, on me sert un verre d’eau et hop c’est parti pour une heure de bonheur !

J’entre dans le premier cocon, une petite voix me parle et va me guider tout au long de l’expérience.

Premier cocon : LA TERRE :

J’entre dedans et je peux déjà respirer des odeurs de plantes qui me font directement me sentir en phase avec l’expérience. Autour de moi plusieurs types de plantes entourent le cocon entier, la voix m’invite à m’asseoir.

C’est parti pour 10 minutes de méditation / relaxation intenses, je suis la voix pour me guider et m’aider à méditer et sincèrement je pars, je ne pense plus à rien.

J’étais tellement bien que je n’avais pas du tout envie de me relever.

Premier cocon validé : réussir à me déconnecter de ma réalité et ne plus penser à rien à part se relaxer.

Deuxième cocon : le feu et l’air.

Ici on est invité à faire des postures de Yoga afin de détendre et ouvrir le corps. Le cocon est chaud, mais avec de l’air. Les lumières sont en luminothérapie, ce qui nous apaise. Grâce au Yoga on s’ancre encore plus avec le sol, avec soi-même.

Juste avant le troisième cocon, j’ai choisi de faire une expérience sensorielle en plus : Être assise sur un fauteuil qui touche tout notre corps entier. On me donne un masque pour les yeux et un casque pour écouter la musique. Le fauteuil vibre au son de la musique ! C’est assez incroyable ! Du bout des mains au bout des pieds.

(Je me suis presque endormie !)

Troisième cocon : l’eau

Après avoir eu chaud dans le cocon feu, c’est parti pour le cocon EAU. Celui-ci est très important car c’est dans ce cocon que se trouve la douche Elmer. D’ailleurs tout le cocon tourne autour de cette douche. On m’active un programme sur le téléphone (douche connectée), on m’enclenche une capsule d’huiles essentielles dans le pommeau de la douche et c’est parti !

Je suis très impressionnée par la qualité sonore de la douche ! Il y a zéro enceintes, les parois entières sont des enceintes ! Ce qui fait qu’on entend tellement bien la musique, incroyable, moi qui adore écouter des podcasts pendant que mon masque (visage et cheveux pose) ou encore danser sous la douche, c’est le top !).

(Je peux déjà vous dire qu’on en a commandé une quand on déménagera à Annecy héhé).

Dernier cocon :

Pour finir en beauté, après s’être relaxé : l’esprit, le corps et s’être connectée avec les éléments, on finit ce spa en beauté avec un massage des pieds (réflexologie plantaire) de 20 minutes. UN RÊVE.

Conclusion : j’ai adoré être guidée dans ce spa, cela change beaucoup, car d’habitude on ne sait trop quoi faire avant un massage (encore faut-il arriver avant le massage). Personnellement j’enchaîne avec Jacuzzi / Hammam ou Sauna, mais sans trop savoir.

J’ai beaucoup aimé le fait que l’on sollicite vraiment tous les sens (vue, odorat, toucher, ouïe mais aussi en termes d’énergies).

Le fondateur David étant un ami, je crois vraiment en sa vision de la chose, il est comme moi très tourné vers les énergies, la loi de l’attraction et cela se ressent dans sa douche et sa manière de voir le spa.

Et cela permet de se relaxer et se détendre afin d’avoir tous les soins qui rentre bien, car souvent avant un massage soit il n’y a pas de spa, soit je n’ai pas le temps donc j’arrive au massage en pensant encore a 10000 choses, après avoir couru toute la journée. J’aime bien le premier cocon qui permet vraiment de souffler et de se poser avant de faire quoique ce soit.

BREF HÂTES que les spas Elmer se démocratisent et ouvre un peu partout 🙂 

 

 

Pour en savoir plus: https://www.elmer-shower.com/

Comment apprendre à danser sous la pluie ?

By | Business, Coach en Positivité | No Comments

Vous êtes très nombreux à me demander comment je fais pour penser positif tout le temps, comment je fais pour penser positif quand tout va pas forcément bien ou même très mal. 

Car oui je suis humaine et ce n’est pas parce que je suis positive, parce que j’ai le smile H24 que ma vie est rose. 

La positivité c’est surtout apprendre à danser sous la pluie. Et s’il y a bien quelque chose que j’ai compris, c’est que quand on commence à voir noir, il faut vite faire changer cet état d’esprit, sinon cela va continuer et empirer encore et encore. C’est un cercle vicieux, un effet boule de neige. Il faut l’inverser et que le cercle devienne vertueux!

Mais comment faire pour inverser cela ? 

Il vous faut trouver votre truc, celui qui vous donnera l’envie de danser, de rêver, d’avancer ! 

Personnellement pour moi c’est: 

  • Mettre de la musique joyeuse, de la musique rythmé, qui me donne envie de danser ou me fait penser à des évènements que j’ai vécus joyeux. C’est un peu bête et je me sentirai con si quelqu’un me voit faire cela, mais je me projette ensuite dans ma tête sur des évènements joyeux que j’ai envie de vivre ! (prochainement mon voyage en Chine, à Dubai), mais cela peut e »tre des choses beaucoup plus simple comme une soirée entre copines, un repas de famille. N’hésitez pas aussi à rêver ! Rêver en vous projetant sur la musique, cela donne la niaque et fait avancer ! 
  • RÊVER: Plus votre rêve est grand, plus il est fou et mieux s’est ! Comment savoir si votre rêve est assez grand ? Si vous n’osez pas le dire à vos potes, vos proches, il l’est, sinon continuez ! 🙂 
  • Comment se projeter ? Imaginez-vous alors que votre rêve s’est réalisé. Par exemple: Vous voulez être miss monde, projetez-vous, imaginez que vous l’êtes, et imaginez la vie que vous avez! Toujours imaginer qu’on a atteint son rêve pour qu’il se réalise. Et la projection est magique pour cela, sur de la musique encore plus et si vous avez un peu de mal, faites-le en face d’un miroir 🙂

 

Mes musiques pour danser sous la pluie: 

  • Carvan palace
  • Parov stelar
  • Purple house disco machine
  • Queen
  • Mickael Jackson
  • Toutes les musiques disco / disco house <3

 

N’hésitez pas à laisser en commentaire vos TIPS pour danser sous la pluie 🙂 

 

 

Mes livres de développement personnel

By | Coach en Positivité | No Comments

Voici ici une liste de livre que j’ai lu avec ce que j’en ai pensé brievement, 

J’essaierai dans le futur d’écrire un article entier pour chacun, avec donc plus de détails 🙂 

 

Comment se faire des amis:

 

La semaine de 4 heures:

 

Miracle Morning:

 

Ho’Ponopono:

 

Le secret:

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en a qu’une:

 

9 expériences toutes simples qui prouvent que vos pensées créent votre réalité:

Travaillez moins, gagnez plus et vivez mieux !

By | blog, Coach en Positivité, Lifestyle | No Comments


Bonjour à tous et à toutes,

Cet article est un peu spécial puisqu’il n’est pas encore complet ! Je m’explique: il y a quelques jours sur Snapchat je vous ai parlé d’un livre: La semaine de 4 heures de TIM FERRISS et beaucoup de personnes m’ont demandé de leur faire un petit résumé de chaque chapitre que je lirai, chaque jour (ce que je fais donc sur snapchat: opheduvillard). Et je me suis dit qu’il serait intelligent que je l’écrive également afin d’en laisser une trace 🙂

Pourquoi ne pas résumer le livre directement d’un coup comme je l’ai fait pour : Comment se faire des amis ? Car se livre est très long et complexe, je préfère le faire petit à petit 🙂 Je ne vais pas réellement en faire un résumé, mais plutôt écrire les points que je trouve intéréssant. Mais revenez dans quelques mois ou toutes les semaines / jours afin de suivre le fil (mettez cet article dans vos favoriiiiis pour ne pas le perdre ahah)

Pourquoi ce livre ? Je l’ai lu il y a maintenant un an, il a totalement changé ma vision de la vie et changé ma vie également ! Sans lui je ne serai pas aujoud’hui entrain de monter un projet de start-up, je serai surement encore sur les bancs de l’école à rever de la vie que je pourrais avoir dans 5 ans, 10 ans… (Attention, je ne dis pas qu’il faut arrêter l’école, chaque parcours est différent et sans l’école je n’aurais pas les compétences que j’ai aujourd’hui).

Partir du bon pied:

Pour commencer, l’auteur dit une chose tellement vrai et qui fait énormément réflechir: « Les gens n’ont pas envie d’etre millionaires, ils veulent vivre ce qu’ils pensent que seuls les millions peuvent acheter ». On comprend donc que dans ce livre, on va apprendre à savoir et avoir assez d’imagination pour pouvoir avoir la liberté totale qu’un million est censé rendre sans l’avoir.

Le but de se livre n’est pas de vous trouver le parfait job, mais de libérer du temps et d’automatiser les revenus.

Découvrir les nouvelles règles du jeu:

L’auteur ici nous distingue 2 types de personnes: Les nouveaux bienheureux (NB): qui ont des buts, des priorités et des philosophies de vies particulières. Les remetteurs à demain (RD): qui gardent tout pour la fin (et découvrent alors qu’ils n’ont pas vécu). Et voici ci-dessous des exemples de formulation d’actions à mener:

RD: Travailler pour soi. – NB: Avoir des gens qui travaillent pour vous.

RD: Travaillez quand vous voulez. – NB: Bannir le travail pour le travail, faire un effort minimum pour un effet maximum.

RD: Prendre sa retraite tôt ou jeune. – NB: Répartir périodes de détente et aventures (mini-retraites) à intervalles réguliers tout au long de la vie.

RD: Être le patron, pas le salarié. – NB: N’être ni le patron, ni le salarié mais le propriétaire. Posséder les trains et avoir quelqu’un qui veille à ce qu’ils soient à l’heure.

  • Le Véritable pouvoir: La capacité de choisir !

Un banquier d’affaire qui travaille 80 heures par semaine et gagne 500 000 euros par an sera moins « puissant » qu’un salarié NB qui travaille 4 fois moins pour 40 000 euros mais qui est totalement libre de choisir quand, où et comment il vit. (Ici 500 000 euros valent moins que 40 000 euros).  

Vous voulez faire parti des Nouveaux bienheureux?  

  • Si vous êtes un salarié, êtes-vous prêt à réorganiser votre emploi du temps ? Négocier un accord de télétravail ?
  • Si vous êtes un chef d’entreprise, êtes-vous prêt à tirer un trait sur vos clients et vos projets les moins rentables ? Externaliser toutes les opérations?
  •  Si vous êtes un étudiant, êtes-vous prêt à tout risquer (c’est à dire rien) pour créer « un service de location de vêtements en ligne » ?

 

Des règles qui changent les règles:

Jouez vous des règles, cherchez les failles dans les reglements, soyez créatif tout en les respectants.

Ne suivez pas un modèle qui ne fonctionne pas. Si la recette est nulle, que vous soyez bon ou mauvais cuisinier n’y changera rien.

10 règles des nouveaux bienheureux: 

  1. Ne pas considérer la retraite comme le but.
  2. Alterner 1 mois de vie à l’étranger ou d’apprentissage intensif (boxe, anglais, que sais-je?) avec 2 mois de projets professionnels.
  3. Essayez donc d’être productif plutôt qu’occupé.
  4. Si c’est important et que vous voulez le faire « un jour au l’autre », faites-le aujourd’hui.
  5. Demandez pardon, pas la permission: lancez-vous et justifiez-vous après.
  6. Misez tout sur vos points fort, n’essayez pas de corriger vos points faibles.
  7. Faites ce que vous voulez et non pas ce que vous vous sentez obligés de faire.
  8. L’argent n’est pas la solution, le problème va plus loin.
  9. Pensez au revenu absolu: l’euro et le temps; Monsieur A gagne 100 000 euros par an (2000 euros par semaine, 80 heures par semaine, 25€ par heure). Monsieur B gagne 50 000 euros par an (1000 euros par semaine, 10 heures par semaine, 100€ par heure). B est 4 fois plus riche que A.
  10. Cherchez à supprimer le mauvais stress, cherchez à créer du bon stress.

 

Passer entre les balles:

Dans ce chapitre Tim explique que les peurs que nous avons ne sont pas si effrayantes. « Les risques sont beaucoup moins effrayants une fois que vous les avez pris ».

Définissez clairement ce qui vous fait peur, quels sont vos risques et quel serait votre plus grand cauchemar. Combien il a de chance de se réaliser ? 1 sur 1 millions, alors foncez !

« La plupart des gens qui évitent de quitter leur emploi entretiennent l’idée que leur situation s’amélioreras avec le temps ou les augmentations de salaire. Hallucination tentante quand un boulot est ennuyeux ou pas motivant. Pensez)vous réellement que les choses ont s’améliorer ou prenez-vous vos rêves pour une réalité, bonne excuse pour ne pas agir ? C’est la peur de l’inconnu déguisée en optimiste. Êtes-vous plus heureux aujourd’hui qu’il y a un an, un mois ou une semaine ? Non? eh bien dites-vous que les choses ne s’amélioreront pas toutes seule ! Préparez-vous au grand saut 🙂 9h – 19h pendant 40 ans à 50 ans de vie professionnelle, c’est un sacré bout de temps à vous morfondre si la cavalerie n’arrive pas. En gros, 500 mois de bagne. Il est temps de briser vos chaines ».

A vous de jouer: (prenez un papier et un crayon et goooo).

  1. Définissez votre cauchemar, la pire chose qui puisse advenir si vous faites ce que vous envisagez.
  2. Quelles mesures pourriez-vous prendre pour réparer les dégâts ou remettre les choses en bonne voie, même de manière temporaire.
  3. Quels sont les résultats ou les avantages, ponctuels et permanents, des scénarios les plus probables (bon).
  4. Si vous étiez renvoyé de votre travail aujourd’hui (ou que vous n’ayez plus aucune aide en tant qu’étudiant), que feriez-vous pour vous en sortir financièrement? (imaginez le scénario, et reprennez les question 1 à 3).
  5. Que repoussez-vous par peur? Prenez la décision de faire chaque jour une chose que vous redoutez. (Parlez à des inconnu, parler en public…).
  6. Qu’est-ce que cela vous côute financièrement, émotionnellement, physiquement de remettre l’action à plus tard? (Pas seulement le négatif de l’action, mesurer aussi le négatif de l’INCATION, où serez-vous dans 5, 10 ans ? )
  7. Qu’attendez-vous pour réagir? (Si vous ne pouvez pas répondre à cette question par autre chose que le concept du « bon moment », vous avez la trouille, comme tout le monde.

 

Réinitialisation du système:

Choisissez des rêves / objectifs irréalistes, plus facile à accomplir que les réalistes:

  • La concurrence est moindre sur les objectifs peu communs, ne vous sous-estimez pas. Si vous doutez devinez quoi? Le reste du monde aussi.
  • Avoir un but ambitieux est une perfusion d’adrénaline qui apporte l’endurance pour tout surmonter (vous savez quand ça vous prend au tripe?).
  • Les objectifs réalistes sans réelle ambitions n’inspire pas et vous fait jeter l’éponge assez vite.
    • Exemple: On fera tout pour aller passer des vacances à Bora Bora, on déplacerais des montagnes. Par contre pour aller à Dunkerque, on ne bougerais pas le petit doigt.

Savoir ce que vous voulez vraiment, mais il ne faut pas se poser la question de « Qu’est-ce que je veux? Quel est mon but? « :

  • L’opposé du Bonheur n’est pas la tristesse (on peux pleurer de joie), mais l’ennui.
  • L’enthousiasme est le synonyme du bonheur.

Donc posez-vous la question de « Qu’est ce qui m’enthousiasme ? »

Maintenant il va falloir définir précisement ses rêves.

 

A vous de jouer: (prenez un papier et un crayon et goooo).

  • Créez un chronorêve de 12 mois. (aidez-vous du tableau ci-dessous), écrivez jusqu’a 5 choses que vous rêvez de POSSÉDER (souhait matériel mais pas seulement), d’ÊTRE (célèbre, riche, parler chinois, sportif haut niveau, cuisinier…), de FAIRE (tour du monde, participer à des compétitions de danse, ouvrir un blog etc). Si vous avez du mal à remplir tous les trous, réflechissez à ce que vous détestez et écrivez le contraire. Ne vous JUGEZ pas et ne vous MENTEZ pas à vous-même. Si vous rêvez d’une Ferrari, notez la et n’écrivez pas « lutter contre la faim dans le monde » pour vous donner bonne conscience. 

 

  • Vous avez du mal à trouver ? Aidez-vous de ces questions:
    • Que feriez-vous, jour après jour, si vous aviez 100 millions d’euros?
    • un endroit où vous voulez aller?
    • une chose à faire avant de mourir?
    • une chose à faire chaque jour?
    • une chose à faire chaque semaine?
    • une chose que vous avez toujours voulu apprendre?

 

  • Convertissez votre ÊTRE en FAIRE: 
    • Changez ce ETRE en une action ou une tâche à accompliret ne retenir que la colonne FAIRE à la fin
    • Exemple: Etre un grand cuisinier: faire le diner de Noël pour 6 personnes. Etre une grande danseuse: participer au concours de danse de la région et la gagner. Parler chinois couramment: tenir la conversation pendant 5 minutes avec un chinois.

 

  • Surligner les 4 rêves qui sont les plus importants / excitants et qui changeraient votre vie.

 

  • Déterminez le coût de ces rêves (seulement les 4 plus importants mais vous pouvez re-essayer avec tous ensuite) et calculez votre revenu mensuel cible (RMC).
    • Si cela nécessite un financement, quel est son coût mensuel ? (loyer, emprunt, paiement échelonnés).
    • Pensez les choses autrement, les choses coûtent beaucoup moins cher que ce que l’on pense, exemple: on peut avoir une Lamborghini Gallardo Spyder tout droit sortie du concessionnaire à 260 000€ pour 2 800€/mois. Pensez à echelonner, aux emprunts, bons plans 🙂
    • Calcul RMC: Faites le total des coûts de vos 4 rêves. Multipliez par 1,3 (le 1,3 représente vos dépenses + 30% en cas de pépin ou à mettre de coté). Vous avez votre revenu mensuel cible. Divisé le par 30 pour savoir combien vous devez gagner par jour 🙂
  • Ne baissez pas les bras, j’ai réalisé 8 de mes 15 rêves en un an, et il me semblait vraiment irréalistes !

 

Ce ne sont pas mes rêves mais des exemples, les tableaux de gauches vont avec ceux de droites:

gagnerargent

 

La fin du gestion du temps:

Maintenant que vous avez défini ce que vous voulez faire de votre temps, il vous faut libérer votre temps.

  • Pour le salarié: Il va falloir augmenter sa productivité afin de renforcer le pouvoir de négociation pour 2 objectifs: augmentation de salaire et accord de travail. Avant de pouvoir travailler 10 heures par semaines sans vous faire licencier, il va falloir augmenter votre valeur afin qu’il soit plus douloureux de vous licencier que de vous donner une augmentation ou du télé travail.
  • Pour l’entrepeneur, l’étudiant, la mère de famille: l’objectif est de réduire la quantité de travail tout en augmentant vos revenus ou votre qualité de vie.

Définition: Efficace VS performant: Être efficace, c’est faire des choses qui vous rapprochent de vos objectifs. Être performant, c’est accomplir une tâche donnée de la manière la plus économique possible.

  • Bien faire une chose sans importance ne la rend pas importante.
  • Ce n’est pas parce qu’une tâche exige beaucoup de temps qu’elle est importante.

Loi de Pareto: 20/80 ! 

  • 80% des conséquences découlent de 20% des causes.
  • 80% des résultats découlent de 20% de l’effort et du temps.
  • 80% des bénéfices d’une entreprise sont générés par 20% de ses produits et clients.

On peut donc appliquer la Loi de Pareto sur à peu près TOUT !

Les bonnes questions à se poser maintenant sont donc:

  • Quelles sont les 20% de sources qui sont cause de 80% de mes problèmes ?
  • Quelles sont les 20% de sources qui produisent 80% de mes résultats souhaités?

« Etre occupé est une forme de paresse, pensée paresseuse et action aveugle. Le manque de temps n’est rien d’autre qu’un manque de priorités. »

L’illusion du 9h-19h et la loi de Parkison: 

Vous n’avez pas besoin de 9h par jour pour devenir millionnaire et encore moins pour avoir les moyens de vivre comme un millionnaire, neuf heures par jour c’est souvent trop. Puisque nous avons 9 heures à remplir, nous remplissons les 9 heures: d’où le « les journées sont souvent trop courtes ».  Mais si nous avions 15 heures, nous remplirions les 15 heures. Mais lorsque nous avons une urgence et que nous devions quitter le bureau dans les deux heures, nous accomplissons miraculeusement les tâches en question en 2 heures 🙂

Loi de Parkison: Une tàche grossira en importance et complexité (perçue) à la mesure du temps alloué à sa réalisation.

TO DO:

  • Limiter les tâches à l’important pour réduire le temps de travail (20/80)
  • Réduire le temps de travail pour limiter les tâches à l’important (Parkison)

Utiliser les 2 ensembles: Identifier le petit nombre de tâches essentielles qui contribue le plus au revenu et les programmer avec des dates butoirs TRÈS courtes et précises.

A vous de jouer ! Un papier et un crayon et gooooo: 

  1. Si vous aviez eu une crise cardiaque qui vous oblige à travailler seulement 2 heures par jour, que feriez-vous?
  2. Et si c’était que 2 heures par semaine, que feriez-vous?
  3. Si vous deviez éliminer 5 activités gourmande en temps de votre emploi du temps, lesquelles supprimeriez-vous?
  4. Quelles sont les 3 activités auxquelles vous avez le plus souvent recours pour occuper le temps en vous donnat l’impression d’être productif?

 

 

 

A Suivre sur mon Snapchat: opheduvillard …

 

 

 

Comment se faire des amis ?

By | blog, Coach en Positivité | No Comments

Et non, je ne vais pas réellement vous expliquer comment vous faire des amis, ce livre le fera pour vous 🙂

Comme vous l’aurez compris, aujourd’hui je vais vous parler d’un livre: « Comment se faire des amis? » De Dale Carnegie.

Pour la petite histoire, ce livre m’a été conseillé par mon prof de négociation vente, et je comprend bien pourquoi maintenant.

Personnellement je lis ce livre tous les 6 mois, il est très facile à lire, et très psychologique (j’adore). J’aime lire des livres qui nous font changer de point de vue, évoluer (en bien).

Ce livre comporte 30 petits chapitres de 6 pages environs et après chaque chapitre, se trouve un principe comme celui ci: « Ne critiquez pas, ne condamnez pas, ne vous plaignez pas. »

Ne vous laissez pas influencer par le titre, ce livre n’est pas destiné aux gens sans amis ou ayant des difficultés relationnelles. Ce livre cherche plutôt à vous délivrer un certain nombre de clefs, parfois évidentes, que l’on oublie d’utiliser dans la vie de tous les jours. (Et que l’on oublie après avoir lu le livre, et oui c’est difficile de changer en le lisant qu’une seule fois, c’est pour cela que je le lis tous les 6 mois.)

Pour vous résumer ce livre au mieux:  Pour se faire des amis, influencer les autres et les gagner à notre cause, il est important de savoir ménager leur égo ; ceci passe par un changement important dans notre comportement de tous les jours, qui consiste à ne plus critiquer, à s’intéresser réellement aux autres, à sourire, à retenir le prénom de nos interlocuteurs, à leur faire sentir leur importance, à ne jamais leur dire qu’ils ont tort, à parler de nos erreurs avant de parler des leurs, à motiver, à complimenter sincèrement, et de manière générale, à toujours ménager leur amour-propre.

Et tous ces principes sont mis en oeuvre avec des anecdotes très concrètes ! Des exemples Business, Famille, enfants… Selon moi, il faut lire ce livre en pensant à ce qu’il pourra nous apporter. Alors certes ce livre à été écrit il y a longtemps mais les explications sont toujours d’actualité.

 

Voici quelques unes des mes phrases fétiches dans ce livre:

« Vous vous ferez plus d’amis en deux mois en vous intéressant sincérement aux autres que vous ne pourriez en conquérir en deux ans en vous efforçant d’amener les autres à s’intéresser à vous ».

« Il faut que nous nous plaisions dans la compagnie de nos semblables, si nous voulons qu’ils se plaisent dans la nôtre ».

« Lorsque vous rencontrez un homme trop las pour vous donner un sourire, laissez-lui le vôtre. Car nul n’a plus besoin d’un sourire que celui qui n’en a plus à offrir ».

« Pour trouver le chemin du cœur d’un homme, il faut l’entretenir de ce qu’il chérit le plus ».

« Pour obtenir des résultats, stimulez la compétition, non par l’appât du gain, mais par une émulation plus noble, le désir de mieux faire, de surpasser les autres et de se surpasser ».

amis

Je vous conseille de lire ce livre avec un surligneur et de surligner ou d’annoter les passages qui vous semblent importants ! 🙂