7 Comments

  1. Mellemariep
    22 février 2017 @ 9 h 43 min

    j’ai vraiment envie de lire la suite !!! Bientôt ?? 🙂

    Répondre

  2. Mellemariep
    22 février 2017 @ 9 h 43 min

    hâte de lire la suite !!!

    Répondre

  3. Marge
    27 décembre 2016 @ 16 h 29 min

    I can’t hear annyhitg over the sound of how awesome this article is.

    Répondre

  4. Gaetan
    13 décembre 2016 @ 1 h 20 min

    Bonjour Ophélie,

    J’ai 18ans et j’aimerai lancer ma propre marque de vêtement. Penses-tu que, de nos jours, ce soit encore possible de partir dans ce domaine?

    Merci!

    Répondre

  5. Killian
    12 décembre 2016 @ 14 h 24 min

    Pour l’avoir egalement lu, je vais t’aider a comprendre le point de vue du banquier et du salarie Constance :

    Par le terme « richesse », il denote le temps comme l’argent et non uniquement le materiel

    Le temps est une ressource qui permet l’epanouissement personnel et le bien etre : on peut s’occuper de soi, apprendre et decouvrir de nouvelles choses, se pencher sur des projets personnels, profiter de notre entourage…

    Si on prend l’exemple du banquier et du salarie, le banquier gagnera peut etre plus d’argent et vivra dans un cadre peut etre plus agreable et confortable mais a quel prix d’epanouissement ? (Moins de liberte ? Plus de stress ? Peu de temps pour soi ?)

    Tandis que le salarie donné dans l’exemple saura profiter de ce temps pour s’epanouir et gagnera en energie positive et ne s’enfermera pas dans le materiel

    Mais surtout en termes de rentabilite, il sera plus efficient donc meme si l’argent devenait un probleme, il aurait toujours du temps a disposition pour combler ce besoin

    Bien sur j’ai pris le cas et les conditions citées, chacun est different et certains se contente tres bien du mode de vie du banquier, d’autres non, et vice versa

    En esperant t’avoir eclairé !

    Répondre

  6. Constance
    25 novembre 2016 @ 23 h 55 min

    Je ne connaissais pas ce livre mais c’est sympa de le résumer, c’est intéressant comme point de vue sur la vie ! En revanche il ne concerne visiblement que les entrepreneurs, je vois mal comment il est possible d’appliquer ces principes à des métiers/vocations comme médecin ou avocat 🙂
    Ou alors de façon un peu minimaliste, ça me rappelle le conseil d’un prof avocat il y a quelques années justement : ne soyez pas fainéants mais paresseux (la paresse s’entendant comme le fait de faire son boulot, mais de la façon la plus efficace pour ne fournir qu’un effort minimal – alors qu’être fainéant, c’est littéralement ne rien faire et etre inefficace ^^). Peut etre que je le trompe mais on dirait que ton livre a un peu la même philosophie !
    En revanche un truc que je ne comprends pas, ou sur lequel je ne suis pas du tout d’accord: je ne vois pas en quoi le salarié qui gagne 40 000 euros aurait plus de pouvoirs que le banquier d’affaires qui gagne 500 000 euros, même si ce dernier travaille largement plus: pour moi le banquier d’aff sera bien plus libre que le salarié, car il aura un choix illimité au niveau du logement, des vacances. Évidemment le salarié aura plus de temps, mais ses ressources vont considérablement limiter ce qu’il peut faire sur son temps libre. Pour le coup je trouve que la qualité du temps libre prime sur la quantité haha

    Répondre

  7. Alex
    16 novembre 2016 @ 12 h 35 min

    Ahah hâte de lire la suite !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *